Découvrez nos
formations
chevron_right

Marketing influence : 5 erreurs à éviter

Bonnes pratiques,

Agathe Plault

Agathe Plault

6 décembre 2022

L e marketing d'influence est devenu un indispensable à intégrer à ses campagnes de communication. Néanmoins, il y a des règles à respecter pour réussir ses collaborations ! ⬇️

Penser que la quantité est synonyme de qualité

Attention à ne pas tomber dans le piège : le nombre de followers ne détermine pas l’engagement et la qualité de la communauté d’un influenceur !

De nos jours, nombreux sont ceux qui achètent leurs abonnés. Il faut donc se méfier et assurer ses arrières en s’appuyant sur des chiffres concrets et tangibles afin de déterminer la vraie valeur d’une communauté. Il est recommandé de calculer et de se fier au taux d’engagement. Concrètement, le contenu publié par l’intéressé, doit avoir des retombées : j’aimes, commentaires, partages. Il doit intéresser !

➡️ On retient que le nombre d’abonnés de doit pas être votre unique critère de choix pour sélectionner votre futur partenaire.

Ne pas clairement définir ce que l’on attend de cette collaboration

Engager un influenceur doit se faire dans les règles de l’art, c’est-à-dire, qu’il faut absolument, en amont réfléchir à un plan d’action et avoir des objectifs à atteindre.

Il ne faut pas faire une campagne d’influence pour faire une campagne d’influence. L’idée est de créer un brief détaillé de ce que l’on attend de cette collaboration afin que les deux parties soient engagées et investies dans un projet partagé.

L’influenceur qui travaille pour vous, doit être au courant de son rôle et du contexte de la campagne. Plus celui-ci sera averti, plus il pourra réaliser un travail sérieux et professionnel en accord avec les attentes de l’entreprise.

On n’hésite pas à lui partager un récapitulatif clair, concis et détaillé en n’oubliant pas de lui préciser les hashtags et même les liens UTM générés pour l’occasion.

Il est également possible de discuter avec lui du rendu final, idées de mises en scène, couleurs qui sont dans votre charte graphique… pour que celui-ci puisse s’en inspirer, se projeter, sans pour autant casser la créativité de l’influenceur.

Enfin, l’influenceur pourra être amené à voir et/ou tester votre produit en amont. Plus il sera familiarisé avec celui-ci, l’histoire et les valeurs de la marque, plus il pourra facilement en parler et donc le vendre.

➡️ A vous de lui donner toutes les informations nécessaires au bon déroulé du partenariat en n’omettant pas de lui indiquer les jours de publication et répétitions du message ainsi que le nombres de posts et formats souhaités.

Ne pas laisser l’influenceur partager sa créativité

Le créateur de contenu a pour mission de venir booster votre communication (visibilité, notoriété, engagement) afin d’attirer des prospects, fidéliser vos clients et générer des ventes. Pour garantir le succès de vos actions de marketing d’influence, il faut FAIRE CONFIANCE à son ambassadeur.

En effet, celui-ci connait sa communauté et sait ce que celle-ci aime et attend de lui. Le créateur peut facilement, en connaissance de cause, créer des contenus qui feront échos auprès de son public et qui apportera de la résonance à votre marque.

Lorsque l’on mène ce genre de partenariat, rien ne sert de bloquer la créativité de l’interlocuteur en lui imposant ses idées. Celui-ci sera frustré et bridé et ne pourra pas créer quelque chose d’original, de décalé et à son image. Le contenu, ne reflétera pas l’âme du créateur et cela se ressentira : l’audience sera moins touchée par le message véhiculé.

➡️ Pour éviter d’être pris au dépourvu, il faut réaliser un vrai travail de veille en amont afin de s’assurer que le style de l’influenceur correspond à vos attentes.

Être authentique et sympathique

Lorsque l’on contacte un influenceur, il faut soigner sa demande de collaboration en ayant au préalable réalisé une petite enquête sur celui-ci afin de savoir qui il est, ce qu’il fait, quel est son style, quelles sont ses valeurs, à quoi ressemble sa communauté et avec qui il a déjà collaboré pour quel produit/marque et comment cela s’est concrétisé.

La première approche déterminera la suite de la relation avec l’influenceur. il faut ABSOLUMENT personnaliser le message de prise de contact, montrer que celui-ci est unique et a été écrit et pensé uniquement pour l’influenceur en question.

Les influenceurs, (et les gens en général) aiment être valorisés, n’hésitez pas à mettre en avant leurs réussites, ce que vous avez aimé dans leur dernier post/collaboration…

Pensez à rappeler les intérêts mutuels de la collaboration dans le mail de contact.

💡 Bonus : pendant et après la collaboration, il faut entretenir la relation. Il ne faut vraiment pas négliger cela pour créer une relation de confiance durable et augmenter votre capital sympathie auprès du créateur de contenu.

Par exemple, abonnez-vous à son compte et montrez que vous soutenez l’influenceur et ça, même en dehors de votre partenariat : like, commentaire, partage de ces posts…

Prenez des nouvelles et intéressez-vous. Vous resterez dans les esprits et l’influenceur sera plus attaché à une marque impliquée plutôt qu’à une marque volatile. Il sera d’ailleurs plus facile de renouer des collaborations futures si vous gardez le contact.

➡️ On retient que le marketing d’influence peut rapporter beaucoup pour une marque, mais pour s’assurer de réussir dans ce milieu, il est nécessaire de respecter certaines règles pour ne pas commettre d’impairs. Il sera donc nécessaire de réaliser minutieusement la recherche de ses futurs ambassadeurs, de travailler son briefing et de prévoir un temps d’analyse des indicateurs de performances après la réalisation d’une campagne.

On n’oublie pas que pour choisir le bon influenceur, il faut se baser sur différents critères (valeurs, engagement, style, univers, feeling…) pour toucher sa cible avec le bon message posté au bon moment, au bon endroit. Sans oublier de se questionner : est-ce que le feed m’inspire ? Est-ce que je retrouve ma marque dans cette ligne éditoriale ? Est-ce que nous partageons les mêmes valeurs ?…

Vous voulez aller plus loin en marketing d’influence ?

👉 Ce volet étudié dans notre parcours de formation Community Manager en ligne et en centre.

whatshot La sélection du staff

SEO : 4 règles à respecter pour optimiser sa visibilité sur le web

14 octobre 2022