Découvrez nos
formations
chevron_right

La «Passion Economy» – L’art de vivre de sa passion

Réseaux Sociaux,

Communication IMCI

Communication IMCI

14 mars 2021

S tendhal a dit un jour : « La vocation, c’est avoir pour métier sa passion ».

La « Passion Economy » : Du concept à la réalisation

Des entrepreneurs ont appliqué à la lettre cette pensée et ont collectivement créé la « Passion Economy ». Si vivre de sa passion n’est pas une spécificité de ce siècle, l’engouement de ces entrepreneurs et leurs business modèles dérivés de leurs passions ont ravivé ce phénomène.

Le principe est de créer de la valeur autour de sa passion et de la transmettre à une communauté de clients qui la valorisent.

On peut définir les bases suivantes des business modèles de cette économie :

Les nouveaux talents de la « Passion Economy » 

Récemment, les entrepreneurs de la « Passion Economy » monétisent leurs passions grâce à internet. Ils tirent leurs revenus d’abonnements payants, de vente de contenu premium ou de donations. Ils proposent plusieurs types de produits comme :

Les formations en ligne

Des experts transmettent leurs savoir-faire et leurs savoirs-être en ligne. Le formateur peut avoir son propre site et/ou passer par des plateformes comme : Open Classroom, Udemy, edx ou Coursera. Les offres de cours sont très diversifiées comme l’informatique, résoudre un Rubik’s cube et l’équitation. Un certificat peut être délivré à la fin de la formation.

Le coaching en ligne

Il s’agit également d’offre de formations mais individualisé via des outils de visioconférence. Moovone ou Coachhub sont des exemples de plateformes de coaching. D’autres coachs animent leurs sites internet comme « donner du sens » (coaching en développement personnel) ou « Pianiste de jazz ».

Les newsletters payantes

Les entrepreneurs publient et envoient à leurs communautés d’abonnées des bulletin informatifs. La distribution se fait via leurs sites internet ou via des plateformes comme Substack ou Gumroad. On note les exemples suivants :

Les podcasts payants

Il s’agit du même business modèle que les newsletters payantes. Kooneo est une des plateformes de distribution. Comme exemple de produit, il y a :

Bâtir et faire vivre une communauté autour de sa passion

1. Connaitre sa cible

A cet effet, l’entrepreneur doit :

2. Se faire connaitre auprès d’un public cible et intéressé

L’entrepreneur doit créer sa marque en ligne autour de sa passion. Dans la « Passion Economy », il doit réunir des profils actifs qui valorisent sa passion et non une audience à l’échelle d’une industrie. Plusieurs pistes de réflexion existent :

3. Entretenir les relations avec sa communauté

Créer une communauté ne suffit pas, il faut la faire vivre et interagir avec les passionnés en :

Vivre de sa passion est un plaisir qui demande un engagement significatif de l’entrepreneur. L’enjeu pour lui est de manier efficacement son business plan pour monétiser suffisamment sa passion et fidéliser sa communauté.

Si vous voulez plus loin sur le sujet nous vous conseillons la lecture l’article de Marie Dollé sur la Passion Economy

whatshot La sélection du staff

Le phénomène BeReal dans une société du fake

1 octobre 2021