Découvrez nos
formations
chevron_right

Revue de presse hebdomadaire de la semaine du 31 août 2020

Réseaux Sociaux, Métiers 2.0, Bonnes pratiques, Outils du Community Manager, Community Management,

Communication IMCI

Communication IMCI

7 septembre 2020

C 'est la rentrée, mais vous avez raté l'actualité digitale de la semaine du 31 août ? No panic, la revue de presse est déjà en ligne !!

Le feuilleton TikTok continue…

Le président Donald Trump a accordé un délai de 90 jours à TikTok l’application phare de ByteDance pour trouver un nouvel investisseur américain car au début du mois de novembre, TikTok sera interdit aux États-Unis. Oracle et Microsoft s’étaient montré très intéressé. Mais un petit nouveau a également montré son intérêt : Walmart, l’entreprise spécialisée dans la grande distribution.

walmart tiktok

Alors qu’on pensait que Microsoft était le seul dans la course au rachat, on apprenait par la suite qu’Oracle souhaitait aussi acquérir le réseau social, mais c’était sans compter sur l’arrivée du géant Walmart qui s’y intéresse de très près aussi.

Affaire à suivre…

Le “collage” arrive sur TikTok !

TikTok a annoncé le lancement de la fonction Stitch (Collage en français). L’application veut permettre à ses utilisateurs une autre manière de créer du contenu. Ils peuvent désormais sélectionner un extrait de la vidéo d’un autre compte d’une durée maximale de 5 secondes et ensuite enregistrer une vidéo en réaction à cet extrait vidéo choisi.

TikTok précise que les utilisateurs auront le choix d’activer de désactiver cette nouvelle fonctionnalité. Si l’option est désactivée, les abonnés ne pourront pas extraire du contenu de leurs vidéos. Les utilisateurs ont également la possibilité de choisir d’activer l’option Collage avant de publier une vidéo, s’ils souhaitent exceptionnellement laisser leur contenu accessible aux autres comptes.

Toutes les vidéos réalisées avec le Collage auront comme mention le créateur de la vidéo d’origine, avec un lien qui permettra de voir la totalité de la vidéo d’origine (Collage avec…).

Les Stories Instagram disponibles sur Facebook

Depuis quelques jours, plusieurs utilisateurs ont remarqué qu’une nouvelle fonctionnalité avait vu le jour sur Facebook. Une nouveauté qui consiste à introduire les stories Instagram directement depuis Facebook.

story instagram facebook

Facebook espère créer une dynamique pour sa propre version du format des stories. Pour les différencier les stories Instagram des stories Facebook sur l’application de Facebook, il faut prendre en compte le code couleur diffèrent en fonction de réseau sur lequel a été publiée la story. Le cercle est bleu pour les stories Facebook et rose/orange pour Instagram. Évidemment dans les règles, rien ne change : seuls vos abonnés pourront voir vos stories.

Selon un porte-parole de Facebook, il s’agit pour le moment d’un test. Il sera même possible de ne pas partager les stories sur Facebook pour celles et ceux qui le souhaitent. Avec cette nouvelle approche, Facebook tente de rapprocher ses deux applications phares.

Instagram bloque deux comptes de 2 journalistes de Charlie Hebdo

Alors que le dernier numéro de « Charlie Hebdo » vient tout juste de paraître, deux journalistes de la rédaction ont fait savoir que leur compte Instagram avait été bloqué. Pour cause, leur repartage de la dernière une du journal, reprenant les caricatures du prophète Mahomet.

instagram charlie hebdo

En parallèle au débat sur le droit au blasphème en France, s’ajoutait ainsi à nouveau ce week-end le débat sur la censure des réseaux sociaux. Durant près de vingt-quatre heures, les deux journalistes ne pouvaient plus utiliser leur compte Instagram.

L’une des journalistes, Laure Daussy a fait part de son mécontentement en expliquant, screenshot à l’appui : « Mon compte Instagram a été « désactivé ». La dernière photo que j’avais postée était la une de Charlie Hebdo. C’est donc probablement un piratage ou un signalement en masse, nouvelle forme de censure. Hallucinant. »

L’autre journaliste connue sous le pseudonyme de Coco explique que son compte a été bloqué aussi, certainement pour la même raison.

Ne pouvant accéder à leur compte, leur déception fut rapidement repris par les médias, jusqu’à ce qu’Instagram réagisse et réactive les deux comptes.

Un porte-parole de l’application a expliqué que « les comptes ont été supprimés par erreur et nous les avons rétablis dès que cela a été porté à notre connaissance ».

« Nous sommes désolés de la confusion et de la détresse que cela a pu causer. Pour info, cela n’avait aucun lien avec la couverture de Charlie, elle n’a pas été censurée par ailleurs et a été publiée sur le compte de Charlie », ajoutait Instagram.

Simple signalement ou un tour de l’intelligence artificielle ? Instagram explique qu’il peut y avoir des erreurs commises.

Un adolescent de 16 ans pourrait être l’un des cerveaux du piratage de Twitter

Le 16 juillet dernier, les comptes Twitter de Bill Gates, Barack Obama, Apple et pleins d’autres affichaient des messages incitant les utilisateurs à envoyer des bitcoins. Rapidement, un nombre a été donné concernant les comptes piratés. Ces derniers auraient été 130 au total et auraient été visités par les pirates, après que ces derniers aient manipulé un ou plusieurs employés de Twitter.

twitter hacker piratage

Au début du mois d’août, Graham Ivan Clark, un adolescent de 17 ans était arrêté et présenté à la justice. Aujourd’hui, un autre adolescent âgé de 16 ans a été arrêté par les autorités américaines. Selon quatre personnes interrogées dans le cadre du piratage, l’adolescent originaire du Massachusetts était à minima partiellement responsable de la planification de la brèche et de sa mise en oeuvre.

L’identité du jeune homme est gardée secret dans la mesure où il n’est pas inculpé pour le moment, aurait travaillé sur ce piratage, en échanges directs avec Clark depuis mai dernier.

Pour arriver à ses fins, l’adolescent aurait contacté des employés de Twitter, en se faisant passer pour un entrepreneur ou un employé. Il demandait à ses interlocuteurs d’entrer leurs identifiants dans des sites web frauduleux, de façon à pouvoir accéder à ces données. C’est de cette façon qu’ils ont pu accéder au système interne de Twitter.

Affaire à suivre…

whatshot La sélection du staff

10 livres à lire sur les réseaux sociaux et le Community Management

10 juillet 2020