Découvrez nos
formations
chevron_right

Revue de presse hebdomadaire de la semaine du 27 juillet 2020

Réseaux Sociaux, Métiers 2.0, Bonnes pratiques, Outils du Community Manager, Community Management,

Communication IMCI

Communication IMCI

3 août 2020

V ous avez tout raté de l'actualité digitale de la semaine du 27 juillet ? Notre nouvelle revue de presse est enfin en ligne !!

Facebook bat des records au second trimestre 2020

La firme de Mark Zuckerberg a dévoilé son bilan financier pour le second trimestre 2020 et on constate que Facebook se porte plutôt bien.

facebook

Malgré le boycott “Stop Hate for Profit” qu’elle subit actuellement, Facebook a enregistré un bénéfice de 5,18 milliards de dollars et une hausse de 10% de ses revenus publicitaires. Mark Zuckerberg explique cet exploit par le confinement dû à la crise sanitaire. D’un côté, les utilisateurs ont utilisé les réseaux sociaux pour communiquer, se divertir, et de l’autre, les commerçants et les entreprises ont dû miser sur la vente en ligne pour continuer leurs activités : une situation qui a, de toute évidence, été plus que profitable pour Facebook.

Facebook attaque l’UE en justice

Facebook, décide d’attaquer l’Union européenne en justice. La firme de Mark Zuckerberg estime que les régulateurs européens ont porté atteinte à la vie privée de ses employés.

facebook union européenne

C’est au cours d’auditions que Facebook affirme que les auditeurs européens auraient posé des questions dépassant le cadre des enquêtes dont il était question. Le réseau social a pour cette raison demandé que le Tribunal général du Luxembourg intervienne.

Selon l’UE, d’importantes quantités de données seraient stockées par les géants du numérique notamment américains, dont Facebook. Dans le cadre de l’enquête, Facebook aurait transmis 1,7 million de pages et de documents, y compris des mails internes, en réponse à de multiples demandes d’information des régulateurs européens.

Les régulateurs de l’UE réclameraient des informations personnelles : informations médicales sur les employés lors des auditions, des documents financiers ou encore des informations privées sur les membres de la famille des employés.

Facebook explique que la Commission européenne ne devrait pas aller aussi loin dans ses réclamations, surtout lorsqu’il s’agit de la vie privée des employés.

Facebook cherche à attirer les influenceurs de TikTok… en leur proposant de l’argent !

Alors que le réseau social phare de ByteDance bat des records de téléchargements à travers le monde, le Wall Street Journal explique que Facebook tente de récupérer les créateurs de contenus qui sont sur TikTok en leur proposant de l’argent.

Pour attirer les créateurs de contenus sur Reels, Facebook essaierait de les attirer en leur faisant des offres. En gros, les faire quitter TikTok pour Reels sur Instagram !

Affaire à suivre…

Facebook a racheté Instagram car il s’agissait d’une menace

La sous-commission antitrust de la Chambre des représentants américaine a rendu publics les échanges de mails entre Mark Zuckerberg, et l’ancien directeur financier, David Ebersman, révélant que Facebook voulait acheter Instagram pour éviter la concurrence car cela aurait pu nuire au réseau social.

facebook instagram

Les mails ont révélés que Mark Zuckerberg voulait acheter Instagram, car ce dernier devenait une menace pour Facebook, explique Jerry Nadler de la Chambre des représentants américaine.

Il ajoute : “Donc, plutôt que de le concurrencer, Facebook l’a acheté. C’est exactement le type d’acquisition anticoncurrentielle que les lois antitrust ont été conçues pour empêcher”.

À l’époque, Instagram fût racheté par Facebook pour la modique somme d’un milliard de dollars en 2012.

Affaire à suivre…

Twitter va mettre à jour sa plateforme pour lutter contre les contenus haineux et violents

Tout le monde le sait depuis des années, Twitter a tendance à être une plateforme sur laquelle des utilisateurs se font harceler. Malgré de fortes mesures, Twitter a encore du mal à se séparer de cette image qui lui colle à la peau.

twitter

Pour se débarrasser de cette mauvaise réputation, Twitter a pris la décision de bloquer les liens qui renvoient vers des contenus haineux et discriminatoires. Jusqu’ici, le service bloquait les messages, mais pas les liens, si bien que les “twittos” pouvaient contourner la modération en renvoyant vers d’autres sites.

Twitter pourra dorénavant afficher un avertissement lors du clic d’un utilisateur sur un lien ou empêcher directement son auteur de partager un lien.

Avec cette mise à jour, Twitter veut s’attaquer contre la haine et les discriminations qui y circulent. La plateforme s’est aussi attaqué directement au président Donald Trump alors que ce dernier semblait avoir une certaine une immunité dessus depuis plusieurs années.

Un adolescent de 17 ans à la tête du piratage de Twitter

Suspecté d’être à la tête du piratage de Twitter, un adolescent de 17 ans a été arrêté par les autorités américaines. Deux complices ont également été identifiés.

Selon les informations, l’adolescent Graham Clark se serait fait passé pour un employé du département informatique de la firme auprès d’un salarié.

Graham Clark et ses deux complices risquent de lourdes peines après cette escroquerie au bitcoin.

Donald Trump va interdire TikTok sur le sol américain

Le président américain Donald Trump a déclaré qu’il était sur le point d’interdire TikTok aux États-Unis, et qu’il comptait accélérer les choses. L’application phare de ByteDance est la cible du gouvernement américain depuis plusieurs semaines déjà.

donald trump tiktok

La raison qui pousse le président américain à bannir l’application : Washington suspecte le réseau social d’être utilisé par le renseignement chinois.

« En ce qui concerne TikTok, nous l’interdisons aux Etats-Unis », a déclaré le président Trump.

Le réseau social a dû se défendre de ses liens avec la Chine, où ByteDance possède une application similaire, sous un autre nom. ByteDance a toujours nié partager des données avec les autorités chinoises.

Une porte-parole de TikTok a déclarée, pour sa défense, de générer des emplois en Amérique.

Selon les dernières informations, Microsoft serait en discussion avec Trump de l’acquisition de l’application chinoise.

Les discussions autour d’un potentiel rachat de l’application par Microsoft prendront fin le 15 septembre. Si celles-ci sont sont en accord, alors les activités de TikTok aux États-Unis et au Canada mais également en Australie et en Nouvelle-Zélande seront sous l’emprise américaine. Microsoft détaille par ailleurs que d’autres investisseurs pourraient venir participer au rachat, en laissant la majorité à la firme de Redmond.

Affaire à suivre…

Snapchat lance Brand profils !

Snapchat a annoncé le lancement de Band Profiles en version bêta sur sa plateforme. L’objectif de cette fonctionnalité est d’offrir aux marques un espace permanent et construit autour de leurs contenus afin de les mettre davantage en avant.

snapchat brand profils

Les Brand Profils consistent en un nouveau format de profils qui rassemblent tous les contenus Snapchat d’une marque au sein d’un même espace permanent. Ainsi, les marques pourront présenter différents éléments sur leurs profils, classés dans des onglets distincts :

Il faut souligner que les marques pourront gérer leur profil au sein de l’application, ainsi que sur le web grâce au Business Manager. Elles pourront également découvrir les données démographiques de leur audience, ainsi que l’intérêt de ceux qui consultent leurs stories, à partir de leurs insights.

snapchat business manager

Au total, 30 marques internationales s’associent avec Snapchat. Actuellement, la fonctionnalité sera seulement accessibles à certaines marques partenaires comme L’Oréal, Ralph Lauren ou encore Gucci. Les Brand Profiles ont un bel avenir devant elles, puisque Snapchat a confirmé qu’il “continuera de développer des expériences de marques sur la plateforme“.

Enregistrer un écran depuis votre navigateur web avec Veed

Si vous souhaitez créer des vidéos professionnelles à destination des réseaux sociaux : découvrez Veed !

veed

Veed est un outil intuitif qui vous permet d’enregistrer votre écran ou votre webcam depuis un navigateur web. Aucune installation de logiciel n’est nécessaire. Pratique pour enregistrer des tutoriels et des présentations facilement !

Veed est un outil freemium. Tous les abonnements permettent d’accéder à l’édition vidéo, les sous-titres automatiques et avoir un nombre de projets illimité. Il existe ainsi une offre gratuite, et deux offres payantes. L’offre Basic est à 12$ et l’offre Pro est à 24$.

Pour découvrir cet outil magique, c’est juste ici : https://www.veed.io/

whatshot La sélection du staff

10 livres à lire sur les réseaux sociaux et le Community Management

10 juillet 2020