Découvrez nos
formations
chevron_right

Qu’est-ce qu’un Community Manager en 2021 ?

Community Management,

Celine D

Celine D

23 juillet 2021

V ous avez tous sûrement un jour entendu le nom de community manager ou animateur de communautés web, mais savez-vous vraiment qu'elle est sa mission et dans quel univers il évolue ? Zoom sur ce métier, plus que jamais dans l’air du temps.

Qu’est-ce qu’un CM ?

Le métier d’animateur de communauté ou plus connu sous le nom de community manager est né à la fin des années 2000, au moment de l’avènement des réseaux sociaux. D’ailleurs, le savais-tu ? En 2013, la Commission Générale de Terminologie et de Néologie a proposé de remplacer le terme de “community manager” par celui “d’animateur de communauté en ligne”, mais celui-ci n’a pas réussi à le détrôner…

Ce métier, très en vogue, est devenu central dans tous les types d’organisations (agence, startup, association, annonceur…) que ce soit en tant que freelance ou salarié. 

Aujourd’hui, il serait impensable de ne pas collaborer avec l’un d’eux ! Le CM est LE couteau suisse digital. A lui seul, il explore maintes missions, il reflète, développe et gère la communication digitale d’une marque et est le premier interlocuteur des internautes. Véritable porte-drapeau de l’entreprise, il représente et garantit ses valeurs et sa réputation sur la toile

Les différentes casquettes du CM

Initialement dédié à l’animation des réseaux sociaux, on remarque que le community manager exécute un bon nombre de missions annexes. A vrai dire, le community manager a autant de compétences et qualités que de casquettes et de cordes à son arc ! La preuve en est :

 👩🏼‍🤝‍👨🏾Animateur de communauté : il doit fédérer, fidéliser et interagir avec ses abonnés grâce à la mise en place de stratégies, d’événements, de partenariats ou encore la création de jeux et de promotions. On peut même dire que dans certains cas, le CM à presque un rôle d’influenceur !

📸 Créateur de contenu pertinent : il doit sortir des sentiers battus et créer des posts sous divers formats qui répondent aux tendances et qui sauront être en accord avec son positionnement et séduire sa communauté. Pour cela, le CM doit avoir une belle plume, connaître les codes de l’écriture pour le web dont le SEO et doit savoir manier les outils de création graphique et de vidéo.

📈 Analyste de kpi : il doit être capable de définir des objectifs qualitatifs et quantitatifs et de les analyser afin de rebondir et de réajuster ses stratégies pour les rendre les plus performantes possibles

Néanmoins, on peut retenir que cette information est à nuancer puisque les missions du community manager varient et dépendent surtout de la structure d’accueil et de l’étendue de ses compétences. On remarque notamment que plus la structure est petite, plus il aura de missions. A l’inverse, dans une grande structure il aura sa propre mission sans intervenir sur les missions des autres.

Combien gagne un community manager ?

Le salaire du community manager varie en fonction des années d’expériences du candidat mais aussi de son lieu d’exercice. En effet, un CM qui évolue en Île de France aura un salaire plus élevé qu’un CM de province. Il faut noter également, que le type de structure peut faire changer la donne. Néanmoins, à titre d’exemple voici le salaire moyen gagné par un CM ⬇️

👉🏼  Un community manager junior gagne entre 1600 € et 2000 € brut par mois soit l’équivalent de 1250 € et 1560 € net. 

👉🏼 Un community manager senior gagne entre 3000 € et 3500 € brut par mois soit l’équivalent de 2340 € et 2730 € net.

👉🏼  Un community manager freelance quant à lui, facture ses missions à la journée ou au forfait. Son salaire oscille entre entre 200 € et 300 € au quotidien, et peut aller jusqu’à 500 € selon son expérience et ses compétences

source : https://trouver-un-metier.fr/salaire-community-manager/

Un bon community manager c’est quoi ?

Être un bon community manager c’est un peu, être un méli-mélo de soft skills et de hards skills. C’est-à-dire qu’il faut avoir un profil qui possède des compétences autant techniques (utilisation des réseaux sociaux et de logiciels, création de stratégies et analyse des données, réalisation de posts…) que humaines (flexibilité, esprit critique, capacité d’adaptation, doit savoir gérer une discussion, aider et conseiller ses clients, faire preuve de diplomatie, être capable de créer de l’engagement…)

Le monde de la communication et du digital évoluent très (très) vite, il faut donc être à l’affût des dernières technologies et tendances. Un bon community manager sait donc se remettre en question et aller de l’avant pour améliorer perpétuellement ses connaissances. 

Concrètement, pour acquérir toutes ces qualités, il est recommandé d’avoir au minimum un Bac +3 mais l’idéal reste un Bac +5. L’intérêt étant de suivre une formation en communication pour connaître toutes les ficelles du métier et avoir un profil 360° qui pourra être capable de gérer des missions annexes ou du moins les comprendre. Avoir un apport théorique est une vraie source de richesse pour le CM car il sera plus performant et pourra aisément se familiariser avec les missions de ses collègues.

Cependant, il est possible d’être un CM autodidacte mais il reste très (très, très) conseillé de suivre au moins une petite formation histoire de posséder toutes les billes pour être le plus performant possible. Au-delà d’apporter des acquis techniques, les diplômes permettent également de crédibiliser son profil, d’être considéré comme un expert du domaine, d’être reconnu et mieux valorisé financièrement parlant.

On a résumé pour toi, les qualités d’un bon CM (bien sûr, ce n’est pas exhaustif) :

Si tu te reconnais et que tu as envie de réveiller le community qui sommeille en toi, inscris-toi dès maintenant à la formation d’IMCI pour acquérir toutes les compétences autant techniques que pratiques et connaître un tas d’astuces sur le métier ! On t’attend à la prochaine session 😉

whatshot La sélection du staff

L’organisation, la clef du succès pour le community manager

9 juillet 2021