Découvrez nos
formations
chevron_right

Comment Burger King utilise les réseaux sociaux pour lutter contre le cyber harcèlement

Community Management,

Agathe Plault

Agathe Plault

10 novembre 2022

L e célèbre fast food Burger King harcèle ses clients à l'occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire. Retour sur cette opération de communication destinée à faire bouger les choses 👏🏼

*59% des Français, sans différence selon le genre, ont déjà été victimes de cyberharcèlement

A l’occasion de la journée nationale contre le cyber-harcèlement, le fast food Burger King en a profité pour réaffirmer son positionnement sur le sujet. Déjà connue pour soutenir cette cause, la marque a décidé une fois de plus de collaborer avec l’association Les Papillons en créant une nouvelle campagne de sensibilisation.

Après avoir lancé en novembre dernier le mouvement #MerciLes2010 pour lutter contre la vague de haine destinée à la génération 2010, le fast food lance désormais la campagne baptisée #bkpapillons.

#bkpapillons : campagne anti cyber-harcèlement

Ce 10 novembre, à l’occasion de la journée nationale contre le cyber harcèlement, Burger King a dévoilé sa nouvelle campagne de communication et de sensibilisation contre le cyber-harcèlement. Pensée par l’agence de communication Buzzman, cette action de communication osée et culottée, ne tourne pas autour du pot !

«t’es moche », « tu pues », « tu sers à rien ».

Non vous ne rêvez pas, la marque a vraiment osé envoyer des messages haineux à ses clients.

Partie du principe qu’il faut le vivre pour le comprendre, l’agence Buzzman a créer toute une série de notifications toutes plus insultantes les unes que les autres histoire de faire réagir mais surtout de faire agir les clients et utilisateurs de l’app Burger King.

Mais ce n’est pas tout, au-delà d’envoyer des notifications piquantes, Burger King x Buzzman vont même plus loin, en impactant directement les clients sur le lieu de restauration. En effet, histoire de rendre la campagne encore plus réelle, tous les jouets présents dans les menus King Junior ont été supprimés. L’objectif ? Laisser venir les parents ou accompagnateurs des enfants se plaindre auprès de l’équipe Burger King.

A l’occasion de cet échange, les enfants pourront récupérer leur jouet mais surtout, les parents, recevront un flyer mentionnant une question choc : « Si on rackettait votre enfant à l’école, est-ce que vous vous en rendriez compte aussi facilement ? »

BAM. 😱

Certains restaurants seront d’ailleurs munis de caméras cachées histoire de filmer les réactions et de les partager sur les réseaux sociaux jusqu’au 15 novembre.

Une campagne qui fait réagir

Sur Twitter les réactions ne se sont pas fait attendre. A peine dévoilée au public, la campagne attise déjà une rafale de critiques comme le démontre certains tweets ci-dessous :

Choquante ? Humiliante ? Exagérée ? Quoi que l’on en dise, cette action de communication inédite, fait et fera parler. Mais, on espère surtout qu’elle servira à faire prendre conscience et à pousser les individus à agir.

C’est d’ailleurs avec cet état d’esprit que Buzzman, Burger King et Les Papillons ont pensé cette action, puisque tous les clients de l’application ayant reçu une notification haineuse auront également reçu une notification pour les rediriger vers le site de l’association leur permettant de réaliser des dons.

Le célèbre fast food, s’engage par la même occasion à reverser l’intégralité des bénéfices de chaque menu King Junior vendu ce 10 novembre.

👉🏼 Pour en savoir plus et suivre la campagne rendez-vous sur Twitter #bkpapillons. Dans les prochaines heures/jours, nous pourrons découvrir comment la marque a décidé de répondre à toutes ces attaques et surtout découvrir grâce aux caméras cachées, les réactions des personnes trompées.

Parce que les réseaux sociaux permettent aux marques de communiquer et de gagner en visibilité nous proposons une formation réseaux sociaux en ligne pour tous publics qui vous permet d’apprendre à animer une communauté en ligne.

*D’après Ipsos.

whatshot La sélection du staff

SEO : 4 règles à respecter pour optimiser sa visibilité sur le web

14 octobre 2022