Découvrez nos
formations
chevron_right

Les 5 avantages de veiller à votre e-réputation

Bonnes pratiques, Actualités du centre,

Mat

Mat

16 janvier 2019

I nternet est aujourd’hui une mine d’informations. Les échanges de données sont exponentiels et la visibilité accrue. Surveiller ce qu’on dit de vous est donc devenu indispensable et les veilles concurrentielles et e-réputation sont des solutions pour y remédier. Mais à quoi sert ce type de veilles ? La réponse en 5 actes.

1 – Contrôler ce qui se dit

L’être humain a tendance à prendre sa plume (ou son clavier !) lorsqu’il n’est pas content. Si vous regardez les commentaires de nombreuses entreprises, vous vous rendrez compte de missives (pour ne pas dire de missiles) pour le moins négatives ! Ne pas être présent sur le Web peut devenir un risque pour votre e-réputation : si vous ne parlez pas de vous, les autres le feront à votre place !

2 – Contrôler ce que vous dites

Si c’est vous (ou vos dirigeants) qui parlez, la parole peut être vite déviée. Ecrire pour le Web n’est pas évident et on n’est pas à l’abri d’une erreur. Si les internautes prendront, dans la plupart des cas, le parti d’en rire, les conséquences peuvent également être fâcheuses pour qui ne maîtrise pas les codes de l’e-réputation.

3 – Identifier les gens qui parlent de vous

Au fur et à mesure que vous aurez commencé la construction de votre communauté, vous verrez que certaines personnes parleront de vous plus que d’autres. Celles-ci pourront à la fois être vos ambassadeurs ou, a contrario, vos détracteurs. Les identifier, c’est savoir les mettre en avant afin d’imaginer un partenariat gagnant.

4 – Prévoir et anticiper les Bad Buzz

Car tout est affaire d’anticipation ! “Gouverner, c’est prévoir : la meilleur manière d’assurer la paix, c’est de devancer les complications susceptibles d’amener la guerre”, disait Emile de Girardin, journaliste et homme politique français du XIXème siècle. Or, la grande majorité de ce qui aurait pu devenir un Bad Buzz peut être anticipée en amont, si les procédures sont correctement écrites et identifiées.

5 – Surveiller vos concurrents

Votre stratégie est-elle basée sur un océan bleu ? Dans ce cas, on peut considérer que, en imaginant qu’elle soit bonne, elle ne le restera pas bien longtemps ! Aussi faut-il se démarquer vis-à-vis de la concurrence. Pour cela, rien de mieux que la veille concurrentielle pour identifier et suivre ce que les autres font et comment. En 2018, 72% des projets de veilles sont de nature concurrentielle. Il n’est donc pas anodin de veiller à SA e-réputation, mais également à celle des autres ! Ce positionnement marketing est important et vous y gagnerez en clarté.

En conclusion

Faire de la veille sur votre e-réputation est une activité qui peut prendre un temps important, selon le domaine dans lequel vous vous trouvez ou l’importance en taille humaine de votre entreprise. Elle vous fera cependant gagner du temps pour contrôler ce qui se dit en interne ou en externe, anticiper les problématiques, identifier et surveiller les personnes ou les sociétés qui interagissent avec votre structure.

On ne peut laisser la place à l’improvisation ! Celle-ci doit rester minime face des événements qui sont imprévisibles et la personne dédiée à cette activité doit savoir prendre du recul face à des situations qui peuvent sembler inextricables.

whatshot La sélection du staff

Pinterest annonce de nouvelles fonctionnalités pour les marques

5 mars 2019