Oyez Oyez Community Managers de l’été !

Quoi de mieux que de profiter du soleil et d’être allongé(e) sur une plage pour se poser & se reposer, prendre du recul & vous projeter. Soudainement vous vous dites : “Quelle chance j’ai de pouvoir vivre de ma passion et d’exercer mon métier de CM !”

Alors pour ne perdre la main, nous vous avons concocté un petit rappel des tendances 2016 à garder au chaud dans un coin de votre tête pour être au top pour la rentrée !

Les chiffres clés du social media

Tout d’abord, pour vous rappeler la force et la puissance du social media, voici un petit tour d’horizon des chiffres clés
(Source comarketing-news.fr) :

  • 3,2 milliards d’individus sont connectés à Internet dans le monde, dont 2,2 milliards sur les réseaux sociaux
  • Facebook : 1,55 milliard d’utilisateurs dans le monde. 32 millions d’utilisateurs en France, dont 50 % postent, commentent, partagent quotidiennement
  • Twitter : 320 millions d’utilisateurs actifs
  • Linkedin : + de 400 millions d’utilisateurs
  • Instagram : 400 millions d’utilisateurs : 80 millions de photos partagées chaque jour

Maintenant que vous avez pris conscience de la taille potentielle de votre audience, passons aux grandes tendances.

Le Mobile : une utilisation accrue des smartphones

Les écrans mobiles devancent l’ordinateur dans des usages quotidiens.

  • 62% des français sont des mobinautes et les ventes prévisionnelles de smartphones pour l’année 2016 sont estimées à 22 Millions de smartphones contre seulement 4 millions pour les ordinateurs portables (source MMA).
  • La part du mobile dans la publicité numérique dans le monde dépassera les 50 % en 2017.

Que dire de plus ?
Vous comprendrez facilement que l’avenir est résolument mobile et vous devez penser vos communications et supports en conséquence.

Le programmatique : native advertisings et RTB

Si pour le moment, cette notion peut encore effrayer certains d’entre nous, c’est LA tendance marketing du moment.

Pour faire simple, cette technique regroupe toutes les actions marketing qui, une fois programmées, ne nécessitent plus l’intervention de l’être humain. Elle utilise algorithmes et systèmes d’enchères qui permettent d’optimiser automatiquement les campagnes et la prise de décision. (Source definitions-marketing.com).

Ainsi par l’association des native advertisings et du RTB (Real Time Bidding), le programmatique permet de donner une meilleure visibilité aux annonceurs, générer un meilleur engagement utilisateur, et donc d’en tirer une plus grandes sources de profits.

Le marketing d’influence

Les influenceurs sont nombreux à s’emparer de la parole digitale sur diverses thématiques.

Ils alimentent une véritable dynamique conversationnelle avec un écho propagateur avéré, impulsent des tendances et engagent les communautés. Les grands groupes l’ont bien compris, L’Oréal notamment avec le recrutement de la youtubeuse Sananas en février dernier.

Le marketing d’influence est en pleine effervescence, alors à vous de jouer en repérant les influenceurs qui pourront vous aider à vous donner plus de visibilité, d’asseoir votre crédibilité, ou bien encore de travailler l’image de vos clients en social media.

La Vidéo : privilégiez les formats courts

Le poids de la vidéo dans les usages n’a cessé de croître de manière exponentielle ces dernières années.

  • YouTube, 3ème site le plus visité au monde compte plus d’un milliard d’utilisateurs, soit près d’un tiers des internautes du monde entier.
    Facebook compte 8 milliards de vidéos vues chaque jour sur, et Snapchat, 10 milliards sur (sachant que ce chiffre a augmenté de 2 milliards en 2 mois).
  • Sur Facebook, une vidéo performe deux fois qu’avec un simple post, et l’algorithme du réseau social privilégie les vidéos (Etude Social Bakers), ce qui permet donc à une marque d’avoir plus de portée.
  • Le succès de Périscope, application mobile de streaming vidéos, rachetée par Twitter un mois après son lancement en Mars 2015, atteste également de l’engouement des internautes pour la vidéo . En un an Périscope a conquis 10 millions d’utilisateurs dans le monde, et transmettre 100 millions de vidéos en direct.

La puissance de la vidéo n’est plus à démontrer, elle permet de déclencher l’acte d’achat chez 73% des internautes et génère des taux de clics plus importants que la publicité classique.

La tendance observée de la consommation vidéo est au format court, comme le démontre l’étude Deloitte sur les usages mobiles des français qui révèle que “34% des détenteurs d’un smartphone regardent régulièrement des vidéos “short-time”, des vidéos de 5 à 15 secondes souvent partagées sur les réseaux sociaux”.
En 2013, Vine, le réseau social de Twitter, lance une plateforme permettant de créer des vidéos de 6 secondes qui tournent en boucle. Instagram a lancé son format de 3 secondes, alors que Facebook permet de réaliser des micro vidéos de profil.

Toutes les clés sont désormais entre vos mains, il ne vous reste plus qu’à vous reposer, méditer à ces quelques tendances, et nous revenir tout frais pour la rentrée !

Scroll to Top