Interview de Guillaume Willemot Video brand content manager

Un ancien de la première promo de la formation devenir community Manager

L’IMCI est fier de vous présenter dans cette interview, le parcours de Guillaume Willemot, un ancien de la première promo de la formation devenir community Manager qui est aujourd’hui Video brand content manager chez Webedia. Je vous laisse la découvrir :

Peux-tu nous expliquer rapidement ton parcours ?

« A l’origine, j’ai une formation de technicien audiovisuel et après avoir obtenu un BTS spécialisé en montage et une licence pro convergence internet et audiovisuel numérique, j’ai démarré ma vie professionnelle en travaillant bénévolement dans une association pour un projet de télévision locale à Amiens où je donnais parallèlement des cours de montage vidéo dans un lycée.

Je suis arrivé à Paris en 2009 et j’ai commencé à travailler en tant que assistant de post-production pour différentes sociétés (Shine, Endemol, Troisième Oeil, Coyote…) et des chaînes de télévision (M6 Groupe), puis en tant que monteur (TF1 Téléshopping).

Je gagnais bien ma vie mais les missions de courtes durées et le statut d’intermittent du spectacle ne me convenaient pas à long terme. Aussi, mon intérêt pour le web comme moyen de communication grandissait et j’ai donc eu l’envie de donner un nouvel élan à ma carrière en complétant ma formation. »

Quel est ton métier aujourd’hui ?

« Aujourd’hui, je suis “Video brand content manager” chez Webedia, un groupe d’entreprises spécialistes de l’édition du web, leader sur les thématiques du divertissement (AlloCiné, 750 grammes, Terrafemina, PurePeople, JeuxVideo.com, Millenium, Easy Voyages, CanalBlog et bien d’autres encore…)

Mon rôle est de conseiller les Marques et de les orienter dans leurs stratégies de production de contenus vidéos sur les principales plateformes d’hébergement vidéo.

Mon métier est à la croisée de diverses compétences : l’édition vidéo, l’animation des réseaux sociaux, le marketing et la communication de Marque.

Pour vous donner une idée je suis en quelques sortes un Community Manager spécialiste de la vidéo, à la fois consultant stratégique et channel manager en étant directement impliqué dans la gestion opérationnelle des chaînes vidéo de nos clients. »

A quoi ressemble ta journée type ?

« Dans l’open space entouré de mes collaborateurs, une journée type commence par le suivi des audiences et performances des différents canaux, principalement des chaînes YouTube que j’ai en gestion, par la lecture de statistiques avec YouTube Analytics, et cela fait régulièrement l’objet de rapports envoyés aux clients.

La publication de vidéos en ligne et l’édition de leurs métadonnées (titres, description, liens, tags) pour les rendre plus visibles reste au coeur de mes activités, ainsi que la conception des images miniatures des vidéos sur Photoshop. Il m’arrive parfois de re-monter des vidéos sur Adobe Première et After Effects.

Je donne mes conseils aux Marques en rédigant des recommandations à la suite d’audits et de benchmarks pour mener à bien leurs stratégies vidéo sur le web et cela très souvent en anglais.

En permanence je collabore avec les équipes du service “Brand Publishing” de Webedia et participe aux réunions éditoriales hebdomadaires où j’échange avec community manager, rédacteurs, chefs de projet web et directeurs de publication.

Enfin je veille de temps à autres sur l’évolution des principales plateformes en ligne et mon compte Twitter est mon principal outil pour cela.

ET çà c’est une journée bien remplie ! »

Avec du recul, peux-tu nous dire ce que t’a apporté la formation community manager ?

« L’IMCI m’a apporté les bases de la communication et du marketing digital avant tout, la connaissance approfondie des réseaux sociaux et des mécanismes du web social. Ce qu‘est une cible en communication, comment la définir, créer et réaliser une stratégie social media sur le web en analysant la présence d’une entité sur le web, justifier ses recommandations et définir des indicateurs clés de performance pour comprendre et mesurer l’efficacité de ses actions sur les différentes plateformes digitales.

Avant toutes choses, je souhaitais m’approprier des éléments de langage propre à cet univers pour convaincre de futurs employeurs. »

Que faut-il pour réussir dans ton métier ?

« Pour se donner toutes les chances de réussir et bien démarrer dans ce métier, je dirais qu’il faut :

  • Travailler sa réputation en ligne
  • Rester en veille permanente
  • Savoir s’organiser en définissant des priorités
  • De la passion et de la réactivité tout en étant patient.

Pour ma veille, j’utilise mon compte Twitter et mon profil Linkedin pour développer mon réseau professionnel.

YouTube est bien évidemment mon “réseau social” préféré car oui YouTube n’est pas une simple plateforme d’hébergements vidéo où les utilisateurs peuvent gagner en visibilité, cet aussi un moyen d’interagir grace à de nombreuses fonctionnalités: commentaires, messages privés, discussions, avis. Sur cette plateforme, les utilisateurs regardent dans la même direction, ce qui est passionnant.

YouTube, comme le web d’une manière générale va encore énormément évoluer. Je pense et je l’espère. La célèbre plate-forme d’hébergement vidéo en ligne devra faire face à l’émergence de nouveaux concurrents comme l’arrivée de la vidéo sur Twitter ou sur Facebook, Twitch, Periscope, Merkaat.

YouTube devra s’adapter à l’évolution des technologies de l’audiovisuel numérique, et trouver des solutions pour monétiser sa plate-forme sur les différents supports (smartphones, tablettes, télévisions connectées) avec des formats d’annonces publicitaires attrayants pour attirer les annonceurs et inciter les Marques à investir dans de l’achat média, tout en garantissant une expérience optimale pour les créateurs (YouTubers) et les utilisateurs.

Pour conclure et concernant la vidéo en ligne d’une manière générale, je n’ai pas d’inquiétude à ce sujet. Il y a tellement de choses à faire pour accompagner les Marques dans leurs stratégies de contenus vidéos qu’il nous faudra très vite de nouveaux talents dans ce domaine dotés de compétences transverses pour relever les nouveaux défis ! »

Photo : © Raphaële Tolron Photographie

Scroll to Top