Lors d’une conférence à Bali, SocialBakers, un acteur majeur du social media analytics, a partagé une riche présentation concernant les stratégies social media adoptées. Nous vous proposons ici un résumé des principaux axes de l’étude.

L’importance des médias sociaux

Commençons par cette cartographie ci-dessous, représentant les media sociaux et les types de messagerie selon leur importance (représentés de différentes tailles).

importance du social media

Sans étonnement, Facebook se révèle comme étant le plus important, suivi de YouTube. Pour ce qui est des moyens de contacts, les appels, l’application de messagerie Facebook Messenger et les SMS se trouvent plus au moins au même niveau.

Type de contenu le plus partagé

Le type de contenu le plus partagé sur Facebook, en 2016, était incontestablement les photos et albums (représentant 65% des publications), suivi des liens à 18%, des vidéos à 16%, puis une minorité des publications étaient des statuts (1%).

Les impressions des publications

Dans cette étude, nous pouvons également voir quels ont été les impacts des changements de l’algorythme Facebook. En effet, les medias, publiant plus de contenus que les marques, ont été beaucoup plus touchés, engendrant ainsi une baisse du reach.

changement-algorythme-facebook

Nous remarquons également que plus de la moitié des impressions des publications des marques ont été réalisées à l’aide d’actions payantes, contrairement aux médias, qui en n’utilisent presque pas et peuvent compter sur la portée organique.

impressions des publications

Les vidéos

Les vidéos promues restent autant dans la mémoire que les vidéos apparaissant de manière naturelle.
Ne misez pas tout sur le fond sonore de votre vidéo, puisque 85% des vidéos sont visionnées sans son, et 94% sont en lecture automatique. Notez également que les vidéos publiées par les médias sont moins retenues que les vidéos publiées par les marques.

Les réseaux sociaux : un service client ?

Les réseaux sociaux permettent une relation directe entre les consommateurs et les marques. Mais pour ce service, en 2016, les pages Facebook reçoivent moins de demandes des clients et peuvent donc davantage y répondre que sur Twitter. En effet, environ 76% des 1,8 millions de demandes des internautes ont été satisfaites sur Facebook, alors que ce sont 33,8% des 8,2 millions de demandes qui ont été traitées sur Twitter. Les demandes les plus nombreuses se trouvent être dans le service des télécoms. Certains opérateurs créent même des comptes “SAV”, dédiés aux demandes des internautes.

Retrouvez l’enquête en intégralité :

 

Scroll to Top