Personal branding et employabilité : l’IMCI m’a reconvertie

L’histoire d’une assistante de direction en reconversion

Comment faire lorsqu’on ne veut plus être l’Andrea Sachs du Diable s’habille en Prada, que l’on n’est recrutée que par des Miranda Priestly et que l’on ne sait rien faire d’autre ?

On tente sa chance à l’IMCI où l’on rencontre Nicolas Asfaux, qui lors d’un cours sur le personal branding, vous dit : YES, YOU CAN !

Assistante de direction vs Community Manager : dans quelle « étagère » ?

J’attendais avec impatience le cours sur le « Personal Branding »  car, vous l’aurez compris, j’étais perdue ! Age, reconversion, plantage de reconversion, pas de « rajeunissage » et pas non plus le bout d’une carrière en vue… !

  • Les réseaux sociaux ? Je « rézotte » déjà avec mes potes, mais bon…
  • Le community management ? Je l’ai déjà fait… en mode  autodidacte.

Petit à petit, la formation me rend plus forte, plus claire dans mes idées. Le Community Management, ce n’est pas que des geeks qui font mumuse… Non, c’est étudié, c’est analysé, c’est stratégique, c’est calculé, c’est planifié.

Veni, Vidi, Reconvertie 

Enfin, je rencontre Nicolas Asfaux. Je comprends alors que je n’ai pas besoin de changer et de réapprendre un tout nouveau métier mais seulement d’ajouter cette nouvelle casquette à ma palette de compétences et de me rendre VISIBLE.

Voici comment :

1- En faisant l’état des lieux de mon savoir-faire

Expériences en Finance, Commercial, Juridique, M&A, Marketing et RH. Du coup, lorsque Nicolas, me demande de parler de mes expertises, moi qui croyais n’en avoir aucune, on ne m’arrête plus… Pour lui c’est clair: Mix & Match de « RH+CM ».

Travailler au sein des RH, section Talent Platform ou bien Employeur Branding. C’est clair pour moi aussi !

2- En déterminant les axes de communication et  la cible

Pas de Miranda dans ma cible !

Je pourrais mettre l’accent sur ma pluralité. Que recherche un grand patron ? Une très bonne assistante. Si elle s’occupe en plus de sa « e-réputation » et de sa visibilité : banco !

3- En déterminant sur quels médias sociaux je vais m’exprimer

Ce qui veut dire, arrêter les likes avec mes amis Facebook que je ne vois jamais et :

  • Créer ma page Facebook « My PA Is Rich » (riche de solutions)
  • Créer mon compte Twitter « My PA Is Rich »
  • Traduire mon CV en deux langues sur Linkedin et Viadéo

4- En engageant la discussion

Inviter mes « cibles » : les dirigeants, les assistantes, les offices managers, et tous les directeurs qui n’ont pas d’assistante, à me suivre et à me contacter en m’exprimant.

  •  « Les foires et les salons parisiens : L’enfer pour les assistantes ! Hé, oui. Vous vous ne voyez pas le rapport, mais elles, si ! Il n’y a plus aucun hôtel disponible !! Comment on fait avec tous les membres du board qu’on ne peut pas loger dans l’Ibis de la porte de Saint-Ouen ?
  • « Votre assistante est malade et vous êtes appelé à New York mais vous n’avez pas d’ESTA…hum hum
  •  Le Président est de bonne humeur, il veut organiser un « petit dej sympa » pour après-demain. Rien d’ostentatoire, on ne sera qu’entre nous ! Oui, 300 d’entre nous quoi !

A tous ceux-là, allez sur ma page Facebook, tout y est !

« L’adulescente » que je suis a enfin trouvé grâce à l’IMCI, le moyen d’allier l’utile à l’agréable. Aujourd’hui, je ne suis plus Andrea Sachs, je suis Nadia !

Scroll to Top