Les étudiants CM de l’IMCI vont sur le terrain !

Quand les étudiants de l’IMCI passent du online au offline, on navigue dans la dimension terrain du community management

Apprendre à délaisser le clavier et l’écran et partir à la rencontre de sa communauté, c’est ce que propose l’IMCI au sein de sa formation 75 jours pour devenir community manager. Un véritable challenge s’est ainsi présenté aux futurs community managers de la dernière promo : « organiser un événement fédérateur, en mélangeant habilement interventions d’experts et networking »

Pour se faire, nous avions créé en amont un groupe Meetup pour accueillir nos invités. Vous pouvez d’ailleurs vous inscrire gratuitement pour les prochains évents : DigitalDays

Les community managers passent du online au offline !

Un des axes majeurs du community management est la recherche d’engagement auprès de sa communauté. Principalement gérée et animée au sein de différents supports (réseaux sociaux, blog, forum…), la communauté d’une marque, d’une entité ou encore d’un artiste, nécessite une présence et une animation constante pour faire de l’acquisition et assurer de la rétention. Il est très simple pour les internautes aujourd’hui, de naviguer au grès des humeurs, et de perdre ainsi ce qui se fait de plus en plus rare au travers de la toile; la fidélité.

CM-Offline-Online-IMCILes acteurs doivent redoubler d’ingéniosité et de créativité pour parvenir à engager leurs fans, et bien souvent il s’agit d’être au plus proche de leurs attentes pour savoir y répondre. Si la concurrence est rude entre les acteurs d’une même thématique, elle voit régulièrement des écarts se creuser selon les budgets alloués au marketing digital entre autre. Pour y pallier et ne pas disparaître derrière les géants de la communication, il suffit parfois de revenir à des fondamentaux. En matière de communication, le message passera toujours mieux en face à face !

Pour le community manager, nous parlerons de « partir à la rencontre de sa communauté ». En agissant ainsi on découvre un nouvel éventail de possibilités en terme d’engagement et de relation client. Si il existe de nombreuses contraintes, il en ressort tout de même de très nombreux avantages, comme le simple fait de rencontrer une personne en réel. Pour y parvenir, le community manager doit créer un pont entre sa communauté et la structure qu’il représente, afin de permettre une rencontre et un échange efficace.

Pour en savoir plus sur le community management de terrain, vous pouvez lire cet article : Quand le community manager part à la rencontre de sa communauté

Les étudiants de l’IMCI prêts à relever le défi

Pour les étudiants, et en dehors du programme théorique, la première étape a consisté à la recherche d’une thématique centrale. Répartis en 3 groupes, chacun allait travailler sur le papier en défendant son sujet. Avec plusieurs idées avancées comme le gaming, le fooding, le digital pure et dure, le cinéma ou encore la mode…. c’est finalement le food qui a été retenu. Univers très en vogue mais aussi très concurrentiel, le sujet a  rapidement suscité de l’intérêt pour tout le monde.

La création et l’organisation de l’évènement ont ainsi été remis entre les mains des étudiants, pour les mener jusqu’à leur terme en l’espace d’un mois et 1/2

Petit retour sur l’événement Foodin’

L’événement a eu lieu le 24 mars en soirée au Marketing Space de l’agence 1min30, un espace coworking dédié aux acteurs du marketing digital, aux blogueurs et aux structures à dimension humaine. 3 intervenants étaient prévus au programme; Michel et Augustin, représenté par Margaux Dauce, Take Eat Easy et Food Invaders.

Tour à tour ils nous ont présenté leur société et leur stratégie social media.  Ouvert aux questions en fin de speech, ils ont joué la carte de la transparence envers les personnes qui étaient présentes. L’événement a rassemblé entre 140 et 150 personnes sur les 200 inscrits, ce qui est très honorable pour conclure sur une réussite de l’évent avec les étudiants de l’IMCI.

michel-et-augustin         2031403               logo

Pour donner plus de cachet à la partie networking qui a suivi l’événement, nous avons eu l’appui de sponsors avec une fois encore Michel et Augustin, ainsi que Granny’ Secret et BOS pour leurs excellents jus de fruits, et leur thé glacé venant tout droit de l’Afrique du Sud.

Mylène et Laëtitia, associées au sein d’une société et étudiantes sur cette formation, ont eu le plaisir de nous faire part de leur savoir-faire en matière de décoration et de présentation culinaire. Cette synergie entre les acteurs, les sponsors et les étudiants de l’IMCI ont contribué largement à la réussite de cet évent autour de la thématique Food.

BOS         Granys Secret Logo         michel-et-augustin

Marine Biggio, intervenante à l’IMCI, à eu l’occasion de filmer l’intervention de Margaux Dauce, responsable du contenu chez Michel et Augustin. Vous pouvez ainsi revoir son intervention ci-dessous :

En conclusion

L’organisation d’événement et de rencontres networking, sont d’excellents leviers pour créer et maintenir un engagement avec votre communauté. Apprendre à communiquer par le biais des réseaux sociaux est indispensable à tout community manager, mais les fondamentaux ne sont surtout pas à négliger, d’autant qu’ils favorisent les liens entre les acteurs d’une communauté.

Avec les étudiants de l’IMCI, cela a été une riche expérience de partir ainsi dans cette petite aventure de création d’un événement. Pouvoir comprendre la dimension terrain – IRL (In Real Life) soude davantage tout en offrant un engagement intra-communautaire.

En matière d’animation de communauté, le community manager va régulièrement au contact de sa communauté et réciproquement. La seule problématique en mode online, étant le manque de connexions entre les membres d’une même communauté… ils ne se connaissent pas ou peu. Organiser des rencontres et permettre à vos membres de faire connaissance, c’est favoriser un meilleur engagement et créer une soudure entre eux.

Scroll to Top