Le blog, outil indispensable du Community Manager ?

Suis -je obligé de devenir blogueur pour exister dans mon métier ?

Tout Community Manager digne de ce nom sera amené, un jour, à se poser la question : “ Suis ­je obligé de devenir blogueur pour exister dans mon métier ? ”

La réponse à cette question n’est pas si simple. Certes, la création d’un blog n’est pas une obligation en tant que Community Manager mais l’écriture d’articles en ligne, sur les  thématiques connexes aux médias sociaux ou d’autres sujets de prédilections, en est une.

En effet, cet exercice mettra en avant votre capacité à traiter divers sujets, professionnels ou non, et vous fera connaître auprès de vos pairs.

Alors que faire face à cette situation ?

En premier lieu, demandez­-vous où vous souhaitez travailler. Si votre désir est de devenir ou de rester salarié, écrire pour les autres sera la meilleure solution et vous évitera les tracasseries de la création et le développement d’un blog.

Vous aurez la possibilité de rédiger des articles en votre nom ou en marque blanche si vous souhaitez seulement prêter main forte à un tiers. En vous inscrivant, par exemple, sur le site du Journal Du Net, vous pourrez publier les sujets liés à votre domaine professionnel, en suivant la charte rédactionnelle et sous réserve d’acceptation bien sûr.

Si, par contre, vous désirez vous mettre à votre compte, alors devenir blogueur sera nécessaire. Ce statut permettra de mettre en avant vos connaissances et, dans le meilleur cas, de devenir un référent dans votre domaine.

Alors une autre question se pose : “ Sur quoi vais­-je bien écrire ? ”

Là encore, tout dépend de vos centres d’intérêts et de ce que vous pouvez apporter qu’il n’a pas déjà été fait. Je m’explique, si votre désir est par exemple d’écrire sur le beau métier de Community Manager, il sera nécessaire de faire le tour des blogs spécialisés.

buzzsumoPour vous aidez dans votre recherche, vous pouvez par exemple utiliser un site comme Buzzsumo. Cet outil (en anglais) vous permettra de détecter les influenceurs sur des sujets. Vous pourrez ainsi vous donner une idée de ce qui se fait et peut­-être trouver le bon positionnement qui vous fera sortir du lot.

Le but de ces recherches n’est pas de créer un blog qui se fondrait dans la masse et risquerait de passer inaperçu. Le but est de vous demander si vous avez une nouvelle vision à apporter. Dans le cas contraire, passez votre chemin, changez de sujet ou bien attendez que la bonne idée pointe son nez !

Une fois avoir établi votre identité, d’autres difficultés se présentent à vous : le choix du bon article, l’attente de votre public, l’actualité du moment… autant d’obstacles pouvant faire naître en vous un syndrome bien connu, celui de la page blanche. Pour approfondir le sujet, je vous conseille de lire l’article Comment trouver un sujet… du blog Idéematic qui vous guidera dans cette tâche.

Vous devez gardez à l’esprit que vous écrivez pour les autres et non pour vous. N’ayez pas peur de faire des erreurs car ces dernières nous permettent d’avancer. N’hésitez pas non plus à faire lire vos ébauches à des collègues pour connaître leur avis.

Et la création dans tout ça, comment ça se passe ?

Là encore, vous avez décidez de créer votre blog, alors il vas falloir choisir un nom et surtout une plate­forme d’accueil. Plusieurs vous aide dans cette longue traversée telles que Tumblr, Blogger ou le fameux WordPress, le préféré des professionnels du web non programmeur..

marmiteIl faudra vous armer de patience pour trouver le bon thème ou design, facile d’utilisation et responsive. Pour ça, vous en avez de très corrects et gratuits sous WordPress. Pour le reste, je vous conseille de lire le guide du site WP Marmite, disponible lorsque vous vous inscrivez à la newsletter. C’est une mine d’information qui vous guidera pas à pas dans votre projet.

En ce qui concerne les autres plateformes, ces dernières sont beaucoup plus simple d’utilisation. Le design ne sera peut-être pas à votre goût mais il aura le mérite de faire correctement le travail pour celles et ceux allergique au langage HTML 5 et CSS.

Quant au nom de domaine, son dépôt est un élément majeur dans la protection et la communication de votre marque, si marque il y a bien entendu. Là aussi faites très attention avant de l’acheter ! Vérifier d’abord sa disponibilité, notamment grâce à l’outil Whois. Le choix du nom doit être également judicieux, pour le référencement naturel mais aussi car un visiteur reviendra plus facilement sur un site avec un nom facile à retenir plutôt qu’un nom impossible à prononcer ou trop long..

Quel que soit votre choix, le mot d’ordre dans toute cette aventure est la MOTIVATION ! Sans cela vous n’arriverez pas à vos fins. Ne vous précipitez pas non plus dans la création d’un blog, c’est un projet qui mérite mûres réflexions et nécessite beaucoup de temps. Dans tous les cas, l’écriture d’articles pour les autres sera un bon exercice qui vous permettra de vous jeter dans le bain avant le grand voyage.

  • http://alexbortolotti.com Alex B

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour la citation de la Marmite dans votre article, j’en suis très honoré 🙂
    Excellente continuation à vous et à vos lecteurs !
    Alex

    • Hayoun Emilie

      Bonjour,
      Merci à vous, j’aime beaucoup votre blog qui donne une mine d’informations sur l’utilisation de WordPress.
      Très bonne continuation également.
      Emilie

  • Pingback: Le blog, outil indispensable du Community Manag...()

Scroll to Top